leopard-trophees-economie-normande

Une visite à la Linière du Ressault qui relance le peignage du lin, une activité ancestrale pleine d’avenir !

logo-region-normandie-ad-normandie-trophees-economie-normande

La semaine dernière, le 28 mai,  l’AD Normandie a eu le plaisir d’assister à la remise  du chèque de 10 000€ par la Caisse d’Epargne Normandie à Anne Lamerant, gérante de la linière du Ressault, lauréate des Trophées de l’Economie Normande – Catégorie Développement !

LINIÈRE DU RESSAULT a relancé son activité de peignage de lin au Neubourg dans l’Eure. Cette ligne de transformation s’est arrêtée pendant 10 ans. Cependant, ils ont fait le choix stratégique de conserver cette machine dans l’objectif de  débouchés ou marchés futurs. Aujourd’hui l’essor du marché textile européen leur permet de relever ce défi en créant 7 emplois qualifiés d’agents de production linière.

 

Q/R lors de la candidature aux Trophées de l’Economie Normande

 Encouragez-vous le développement durable et la protection de l’environnement ? Y a-t-il des actions spécifiques de mises en place ?

« Oui nous l’encourageons tous les jours ! Le lin textile participe au  Développement durable et à la protection de l’environnement. C’est une culture qui ne nécessite aucune irrigation et très peu d’intrants. Ses Procédés de transformation aussi bien au champ, au teillage comme au peignage sont uniquement mécaniques. Le lin ne produit aucun déchet. Tous les co-produits du lin : anas, étoupes, cailloux et même poussière sont utilisés ! Marché envisagé : Europe.»

 Quel est votre stade de commercialisation ?

« Nous avons lancé la mise en œuvre du projet depuis le 2 janvier 2015.  Nous envisageons par la suite de conquérir le marché européen. »

 Si vous êtes lauréat, quelle utilisation prévoyez-vous de faire  du montant de ce trophée ?

« Si nous sommes lauréat nous développerons la commercialisation d’un  co-produit en lin. Ce projet est actuellement à l’étude… À suivre ! »

 

Nota :

Lauréat depuis le 19 avril 2018, la linière du Ressault a non seulement reçu un prix de 10 000€  financé par la Caisse d’Epargne Normandie, mais va bénéficier également de 2 journées de Conseil offertes par KPMG (valeur de 3000€), d’1 portrait + 1 abonnement à la Lettre Eco Normandie